< Page précédente


Nom :
 
Localisation :
 
Type architectural :
 
Période de construction :
 
Description / historique :

Il est impossible d'établir le nom du premier proprétaire connu de ce terrain. Cependant, les documents consultés nous indiquent que Marc Antoine Primeau a acheté de monsieur Béique, en 1832, un terrain en bas du chemin de la Reine de 60 pieds de largeur sur 100 de profondeur, avec une maison et une écurie. Il est possible que la dite maison soit la maison de ferme originale de cette terre, en 1837 Primeau vend la maison au docteur et chirurgien David Lyne, qui l'échange en 1838 à Benjamin Girard tanneur de Sainte-Martine. Girard la cède à Joseph Lahaie tonnelier, et la propriété passe à Jean Bte Cliche qui la vend à Jacques Demers, boulanger. En 1861, Demers vend sa boulangerie à Georges Maurissette. Et en 1870 de Maurissette à Louis Lefebvre qui y gère une boucherie, et y construit une glacière qu'il remplira de glace en hiver, pour conserver la viande durant la saison chaude. En 1877, Denis Lefebvre fils de Louis vend la propriété à Euphrasine Paré veuve de Joseph Lefebvre. En 1898, c'est Alexandre Guay maçon qui la vendra à Charles Primeau et ce dernier à Charles Laberge.

À cause de son apparence ancienne, il aurait pu être possible que cette maison soit celle originale. En étudiant les registres de 1891, on constate que la valeur au rôle soit passée de 200 $ à 75 $. Ceci nous indiquerait que la maison originale ait été démolie pour faire place à la maison actuelle, construite par Charles Laberge.


© 2003 La Société du patrimoine de Sainte-Martine inc.