< Page précédente


Nom :
 
Localisation :
 
Type architectural :
 
Période de construction :
 
Description / historique :

Au cours de mes recherches, un document a attiré mon attention. C'était un acte de vente passé devant le notaire Louis Sarault en date du 4 août 1827 par Alexis Sauvageau et Alexis Richard, associés, promoteurs immobiliers de Sainte-Martine. Un emplacement situé dans la mission de Sainte-Martine, de 68 pieds de largeur sur 120 pieds de profondeur, avec une maison de 38 pieds sur 28. Construite par Marie-Sophie Rousselle, épouse de Marc Antoine Primeau, marchande publique, faisant affaires sous le nom de M.S. Primeau. Il m'aura fallu beaucoup de patience et feuilleter de nombreux contrats pour découvrir l'endroit où était située cette propriété. Je l'ai découverte à l'étude d'un contrat signé le 3 mai 1831, par lequel Marie-Sophie Rousselle vend à Antoine Alexandre Trottier, un associé de son mari, la propriété mentionnée au contrat. C'était bien celle concernée ainsi que son site exact qui se trouve être le numéro 137 de la rue Saint-Joseph. L'addition du numéro 135 ne fait pas partie de la maison originale. En 1858, Gilbert Leboeuf y tiendra une auberge. En 1860, il louera la maison à madame Hélène Saint-Pierre, veuve du notaire J. Beaudry. Plusieurs personnalités de la paroisse habiteront cette maison au cours des années soit le numéro 135 ou encore le numéro 137. En 1884, c'est le notaire Joseph Landry et le docteur Joseph A. Cardinal. Joseph Doutre I'habitera en 1867 et la veuve de Damasse Touchette en 1891.


© 2003 La Société du patrimoine de Sainte-Martine inc.