Accueil  |  Carte du site  |  Note légale  |  Nous joindre

 

 
 
Historique
Le 10 août 1921 passa à l’histoire pour la Municipalité de Sainte-Martine. Un incendie a détruit une partie du village. Le nombre de pompiers locaux étant insuffisant, des secours ont été demandés à Montréal, Beauharnois et Valleyfield. On évalua les pertes à 88 000,00$.
 
Suite à ce sinistre, en novembre 1924, il est résolu par le conseil municipal d’adopter un règlement imposant une taxe spéciale aux propriétaires du village afin d’acheter une pompe à incendie à essence tirée par des chevaux ainsi que des accessoires pour combattre les incendies. Un autre règlement de protection des incendies est aussi adopté. On y retrouvait, entre autres, l’obligation pour tout propriétaire de se pourvoir de seaux à incendie.
 
En août 1929, la municipalité nomme son premier chef, monsieur Bernadot Hébert, et embauche 16 pompiers rémunérés un dollar la première heure, et cinquante sous pour chacune des heures subséquentes. Le nouveau service s’installe dans la caserne adjacente au palais de justice. C’est le début du premier service d’incendie.
 
En 1938, Saint-Paul-de-Châteauguay, « la campagne », s’entend avec la municipalité de Sainte-Martine afin de bénéficier de leurs services de protection des incendies.
 
En août 1942, monsieur Paul Jeanneau succède à monsieur Bernadot Hébert. Quelque mois plus tard la municipalité fait l’achat de la première pompe automotrice de marque International de la compagnie Thibault qui sera en service pendant 35 ans comme véhicule d’intervention. Elle est toujours utilisée comme véhicule de parade. Lors de la démission de monsieur Paul Jeanneau, en mai 1947, monsieur Florian Beaudin lui succède jusqu’en novembre 1948. Le chef suivant sera monsieur Henri Demers et restera à son poste jusqu’en février 1951.
 
Pour succéder à monsieur Henri Demers, monsieur Henri Laberge est nommé au poste de chef. Il y restera pendant plus de 26 ans. Au mois d’avril 1965, le conseil adopte un règlement d’entente avec Saint-Paul-de-Châteauguay pour l’organisation et l’opération conjointes d’un service incendie. En juin de la même année, le conseil adopte une résolution pour l’achat d’un camion pompe Thibault GMC de 625 gpm ainsi que pour la construction d’une caserne. Monsieur Éloi Vinet est nommé directeur du Service incendie le 13 décembre 1977 suite à la démission de monsieur Henri Laberge.
 
Finalement monsieur Bernard Mallette est nommé directeur du Service incendie de Sainte-Martine et de Saint-Paul-de-Châteauguay en février 1988 afin de remplacer monsieur Éloi Vinet. En mai 2006, la Municipalité de Sainte-Martine accorde un contrat pour l’agrandissement de la caserne des pompiers.
 
Aujourd’hui le Service incendie de Sainte Martine est composé de 6 officiers, dont monsieur Bernard Mallette qui est toujours le directeur, et 25 pompiers et pompière. Ils interviennent plus de 100 fois par année pour des incendies, accidents de la route, sauvetages nautiques, verglas, inondations, etc. Le Service incendie fait de la prévention dans les écoles, commerces, industries ainsi qu’auprès de différents groupes tels que l’Âge d’or, le camp de jour, etc., et participe activement à l’organisation de diverses activités sociales telles que le Festi-Glace, les fêtes de la Saint-Jean-Baptiste et de l’Halloween, les randonnées à vélo et autres.
 
Nous tenons à rendre hommage aux pompiers et pompières, qui pendant ces nombreuses années avec leur dur labeur et leur dévouement, ont assuré la protection des citoyens et citoyennes de Sainte-Martine. Nous tenons aussi à souligner leur implication dans les diverses activités sociales ici à Sainte-Martine. Encore une fois « merci » à tous !

 
 
 
1ère pompe achetée en 1924
 
1ère caserne du Service incendie
 
Camion incendie acheté en 1943
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Imprimer
© 2011 Municipalité de Ste-Martine. Tous droits réservés.
Réalisé par Net Communications Inc.
Accueil | Carte du site | Note légale | Nous joindre