Accueil  |  Carte du site  |  Note légale  |  Nous joindre

 

 
 
Comité de l'environnement
Le comité de l'environnement est un comité de citoyens ayant à cœur la qualité de l'environnement de la communauté. En 1989, le comité de la récupération voyait le jour pour sensibiliser les citoyens aux bienfaits de la collecte sélective. Sur une base volontaire dans un premier temps et par l'implantation du bac bleu, la collecte sélective a pris de l'ampleur. Une telle ampleur que la collecte des déchets domestiques dangereux, des morceaux de métal et des matières compostables a suivi. Tous ces efforts ont permis de réduire de 50% le tonnage des déchets enfouis. En 1996, la municipalité se voyait décernée le prix PHÉNIX de Collecte sélective Québec. Suite à une demande de citoyens, ce comité élargit ses horizons en promouvant la réduction de l'usage des pesticides. La municipalité emboîta le pas en adoptant un règlement sur l'application des pesticides.
 
En 1995, un groupe de citoyens formaient le comité d'économie d'eau afin de réduire la consommation d'eau potable à Sainte-Martine. La pose d'économiseur d'eau dans les réservoirs de toutes les toilettes de résidences et de commerces, la sensibilisation par les journaux, écoles, envois postaux; l'application du règlement concernant l'arrosage des pelouses et la détection et correction de fuite d'eau contribuèrent grandement à atteindre les objectifs.
 
Aujourd'hui, les comités de la récupération et d'économie d'eau se sont regroupés pour former le comité de l'environnement et élargir le mandat d'améliorer la qualité de vie de la communauté.
 
Première lauréate du prix PHÉNIX de l'environnement, secteur de la récupération en 1998, la municipalité de Sainte-Martine essaie de suivre les grandes lignes de sa charte de l'Environnement adoptée en 1992.


 
Protection du couvert forestier et du frêne

Le comité fait de la protection du couvert forestier une de ses priorités en 2016. La démarche débutera avec les frênes, en raison de la présence menaçante de l’agrile dans la région. Le comité a recommandé à la Municipalité de procéder à un appel d’offres pour une première étape consistant à l’identification et au géoréférencement des frênes sur le territoire de la municipalité.

Le géoréférencement permettra de positionner les spécimens de cette espèce sur une carte à l’aide de leurs coordonnées géographiques. Les citoyens seront invités à collaborer en indiquant la présence de frênes sur leur terrain. L’objectif est de pouvoir cibler nos interventions pour combattre efficacement l’agrile.



Déplacement bois de camping

Ne déplacez aucun bois de chauffage afin d'empêcher la propagation de ravageurs. Le déplacement du bois de chauffage non traité, même sur une distance de quelques kilomètres depuis ou vers le terrain de camping ou le chalet, peut propager des espèces envahissantes et des maladies.


L'eau, une ressource précieuse

La Municipalité de Sainte-Martine fait appel à tous les citoyens pour éviter le gaspillage de l’eau potable, une ressource essentielle. Les bénévoles du comité de l'environnement ont suggéré au conseil municipal une modification au Règlement régissant l'utilisation de l'eau potable, afin que les périodes d'arrosage soient raccourcies. Le conseil municipal partage la vision du comité de l'environnement et a donné l'avis de motion en mai 2017 pour la modification du règlement.

Les températures chaudes en amènent plusieurs à faire un usage abusif de l'eau potable Pour éviter une situation pouvant mener à une interdiction d’arrosage et ainsi pénaliser tous les citoyens, la Municipalité fait appel au bon sens de chacun afin de se conformer à la réglementation municipale. Le conseil municipal peut, pour cause de sécheresse, de bris majeurs de conduites d’aqueduc municipales et lorsqu’il est nécessaire de procéder au remplissage des réservoirs municipaux, interdire l’arrosage. Le non-respect de cette réglementation peut entraîner une contravention. Vous pouvez consulter le règlement numéro 2012- 214 intitulé Règlement régissant l’utilisation de l’eau potable.



Une pelouse en santé

Pour une pelouse en santé et de peu d'entretien, vous pourriez utiliser un mélange de graminées, tels que le pâturin du Kentucky, le ray-grass et la fétuque avec endophytes. Vous récolterez les avantages de chaque espèce, rendant ainsi votre pelouse plus résistante aux maladies propres à une seule espèce. Si vous le désirez, vous pouvez aussi ajouter des légumineuses, comme le trèfle blanc. En  effet, les plantes de cette famille ont la capacité de fixer l’azote de l’air dans le sol et ainsi de réduire les besoins en fertilisants de votre pelouse.


 
 
 
Imprimer
© 2011 Municipalité de Ste-Martine. Tous droits réservés.
Réalisé par Net Communications Inc.
Accueil | Carte du site | Note légale | Nous joindre